Territoire zéro chômeur de longue durée

Quart monde 1

Le projet « Territoires zéro chômeur de longue durée »

PROJET SOUTENU PAR NAVIDOR

Besoins locaux

La loi envisage jusqu'à 10 territoires expérimentateurs et, déjà, une poignée a démarré l'identification des besoins locau :

Castillon la Bataille est candidate

Le projet proposé par ATD Quart Monde s’inscrit dans un pays où les choix d’organisation économique permettent à une majeure partie de la population d’obtenir un emploi et de vivre dignement mais où, dans le même temps, ces choix privent durablement plusieurs millions de personnes d’emplois ou les contraignent à accepter des emplois précaires dans des conditions qui ne permettent pas une existence digne.

Il est une réponse au manque d’emplois : en France, entre 2 et 3 millions de personnes sont concernées par cette situation.

Représentant une grande diversité sociale et culturelle, ces personnes ont des compétences, des savoir-faire, certaines ont occupé des emplois à différents niveaux de qualification, mais elles sont aujourd’hui sélectionnées négativement par un système économique qui considère qu’en dessous d’un certain seuil de productivité, elles ne sont pas employables, faute d’être suffisamment « rentables ».

Dans ces entreprises les personnes seront d’abord en emploi. Elles se formeront dans l’emploi et resteront disponibles pour être recrutées par les entreprises « classiques », à condition que l’emploi proposé offre des conditions permettant de vivre dignement.

Un comité local réunissant tous les acteurs concernés, permettra de piloter l’expérimentation. Un fonds de financement de l’expérimentation, organisme privé, sera habilité par la loi à recevoir les coûts du chômage de longue durée pour financer les emplois nouveaux à proportion des besoins identifiés sur le territoire. Il suscitera le conventionnement d’entreprises chargées de créer ces emplois (SA, SCOP, SCIC, association, …). Une charte encadrera la lucrativité de celles-ci par un mécanisme de mutualisation des éventuels bénéfices nets au sein du fonds. Ces emplois ne devant pas conduire à des effets d’aubaine, il sera nécessaire d’assurer une parfaite étanchéité avec le secteur concurrentiel en ciblant la réalisation de travaux semi-solvables à l’image des chantiers d’insertion.

NAVIDOR apporte son soutien à ce projet.

 

Photo

Sigle 1

Le 23 mai le Comité de pilotage du dispositif "Territoire Zéro Chômeurs", s’est réuni à l’initiative du député Florent Boudié, en présence de Denise Greslard (vice-presidente du conseil Départemental de la Gironde), de Monsieur Jacques Jacques Breillat maire de Castillon la Bataille, du sous-préfet de Libourne Eric de Wispelaere et de représentants du secteur associatif dont Paul Tahar président de Navidor.