Les Reclusiennes

   

Ce que nous pouvons dire de la présence de Navidor aux Reclusiennes.

Navidor invitée de dernière heure était représentée par son président Paul Tahar et le docteur Jacques Lacroix.

Ce que nous pouvons dire de notre présence :

Installés à l’extérieur, juste à l'entrée de la salle des conférences, le premier jour nous avons pu nous féliciter du beau temps et un peu de l'intérêt que les  quelques personnes qui se rendaient aux conférences, portaient à l'engagement de Navidor.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Guy Pustelnik, directeur d'Epidor et d'un de ses adjoints, le technicien Raphaël Michaud.

De notre place privilégiée, nous avions pu suivre la conférence forte intéressante du directeur d’Epidor.

Si l’entrée en matière fût des plus courtoises, il est évident que nos points de vue ne pouvaient se rejoindre, au moins sur les valeurs que défend Navidor.

Nous conservons tout de même de bons espoirs forts de l’objectif de la commission tourisme mise en place par le  président d’Epidor M. Germinal Peiro, qui est d’inscrire la vallée de la Dordogne comme destination internationale d’excellence pour ses terroirs et paysages. Objectif qui ne peut évidemment, aller à l’encontre d’une rivière navigable.

         Jacques paul 1

         Jacques-Michel Lacroix - Paul Tahar

 

  

 

 

      Photo de famille

      Raphaël Michau - Paul Tahar - Guy Pustelnik - Jacques-Michel Lacroix

 

 

Deuxième journée :

À contrario, si pourtant le soleil brillait pour tous, nous ne pouvons vraiment pas nous féliciter de la deuxième journée.

En effet, les gentils organisateurs étant venus coller une table de friandises et boissons tout contre notre ‘’stand’’, notre présence en fût complètement dévalorisée. Mais, là ne devait pas s’arrêter notre déception ; nous fûmes en effet interpelés par un bénévole de l’organisation au penchant débilitant, tentant de se donner l’air intellectuel de circonstance.

En fait, cette personne voulant nous donner la leçon devait se révéler totalement inapte à tenir un raisonnement cohérent…

Si nous avons tenu à faire état de ces pitoyables incidents, c’est dans un but constructif. Chaque invité d’une organisation (même uniquement composée de bénévoles), devrait avoir l’impression d’être le bienvenu, ce qui n’était évidemment pas le cas pour nous, invités cependant pour que soit respecté le contradictoire pris dans son principe d'égalité et de loyauté.