Motion adoptée pour la navigabilité sur la Dordogne

De nombreux élus ont répondu à l'invitation de notre président Paul Tahar, qui les avaient réunis à la mairie de Castillon la Bataille dans une salle  mise à la disposition de Navidor, par son maire Monsieur Jacques Breillat.

 

Sur 34 invités étaient présents ou représentés :

2 conseillers départementaux

2 présidents de CDC

1 vice-président de CDC

14 maires

1 président de RCC

+ 4 adjoints et conseillers

+ 1 président SIBV

+ 1 président d’association - NAVIDOR

Avaient préalablement donné leur accord par courrier :

2 Conseillers départementaux

Étaient excusés

1 député

1 maire

Img 0891

Préalablement nous avions informé ces élus de la récente création d’une cellule préparatoire, à une réunion de tous les élus du linéaire de la rivière Dordogne, allant de Pineuilh à Castillon la Bataille.

Ce groupe de travail créé à l’initiative de Navidor, composé de  Messieurs Jacques Breillat, maire de Castillon la Bataille, Christophe Chalard, maire de Sainte-Foy la Grande, Didier Teyssandier, maire de Pineuilh et Paul Tahar, président de Navidor, avait commencé à œuvrer sur les conditions de navigabilité de la rivière sur le linéaire allant de Pineuilh à Castillon la Bataille et les projets de tourisme fluvial qui y seraient associés.

Au cours de ces séances, nous avions recensés les obstacles présents qui induisent des perturbations et des impacts à la continuité écologique et au maintien de la navigabilité sur le linéaire concerné.

L’objectif de la session à laquelle tous étaient invités, était d'adopter une motion commune à soumettre au gestionnaire s'étendant jusqu'à Libourne.

Celui-ci a été atteint puisque la motion a été adoptée à l'unanimité des présents, représentés et de ceux qui avaient préalabllement donné leur accord  par écrit, soit 24 sur 34 invités et 4 adjoints ou conseillers municipaux ayant assisté à la session.

Je remercie vivement les élus excusés s'étant préalablement prononcés par courrier, ceux  présents ou représentés et d'autres élus (hors du linéaire Pineuilh à Libourne) qui dépuis la session du 28 juin se sont engagés à signer la motion. 

Paul Tahar

président de Navidor

►Clic pour voir l'article du journal le Résistant

Après un désertification de l'intérêt porté à la navigabilité de notre rivière,

Navidor n'est plus seule à mener son combat* : 

Les démarches s'inscrivent maintenant à grands pas...

Clic pour voir l'amendement de Gironde avenir déposé en dernière minute après notre réunion du 28 juin.

Clic pour voir l'article du journal Sud-Ouest

 

*Les membres composant l'association Navidor sont essentiellement des collectivités locales et territoriales.